La vie du Centre


Qu’est ce qu’un centre de femmes
féministe ?

Au Québec, plus de quatre-vingt-dix centres de femmes, répartis dans
toutes les régions, partagent une vision du monde et sont affiliés à l’R
des centres de femmes sur une base d’unité politique. « Une base
d’unité politique, c’est un ensemble de valeurs qui cimentent les liens
entre les centres de femmes. C’est la base idéologique d’un
mouvement où le centre participe, se solidarise, se mobilise ».

Qu’est ce qu’offre les centres de femmes?

Les centres offrent aux femmes un lieu d’appartenance, une alternative à leur
isolement, un réseau d’éducation et d’action. Polyvalents, ils interviennent sur la
condition féminine dans son ensemble. Ils sont gérés démocratiquement par et pour
les femmes qui en sont membres. Les femmes s’engagent auprès et avec d’autres
femmes dans la réalisation du projet féministe. Elles décident en assemblée générale
des priorités sur lesquelles travailler pour l’accomplissement de ce projet. Les centres
se sont donnés trois mandats: des services personnels, l’éducation populaire et
l’action collective.

Tous les centres font la promotion des intérêts et des droits des femmes, sans
discrimination d’origine sociale ou ethnique, d’appartenance religieuse, d’état de
santé ou d’orientation sexuelle.

Qu’est ce que l’approche féministe ?

L’approche féministe reconnaît que les femmes « parce qu’elles sont des femmes »
vivent de l’inégalité économique, sociale et politique, et que cela cause des
problèmes sérieux de pauvreté, de violence physique et psychologique, de non
respect des droits acquis de haute lutte.

L’approche féministe permet de constater que cette situation rabaisse l’apport des
femmes à la société et ainsi leur estime personnelle tous les jours.

L’approche féministe ne sert pas qu’à constater et analyser la situation mais bien à la
transformer.

Pour ces raisons, les centres de femmes
proposent de :

  • Dénoncer et combattre les stéréotypes sexistes qui s’insinuent dans notre
    vie de femme alors que nous ne sommes encore que des fillettes ;
  • Développer l’entraide ;
  • Organiser des activités d’éducation populaire pour nous sensibiliser aux
    enjeux qui nous concernent et nous permettre de développer des
    compétences dans la transformation individuelle et collective de nos
    conditions sociales ;
  • Développer des projets novateurs dans la communauté, grâce à notre
    créativité, notre grande expérience acquise dans le quotidien et nos
    compétences acquises par l’éducation ;
  • Augmenter la représentation des femmes dans les lieux de pouvoir
    institutionnels et politiques ;
  • Agir collectivement.

Dans cet esprit, les membres d’un centre féministe sont des femmes qui passent à
l’action en brisant leur isolement d’abord, puis en reconquérant du pouvoir dans leur
vie personnelle. Avec une autonomie plus grande, elles peuvent alors s’impliquer
dans la vie communautaire et entreprendre ensemble la transformation sociale
nécéssaire à leur plein épanouissement. Le centre Halte-Femmes Montréal-Nord est
fier de son allégeance à l’R des centres de femmes et travaille à accomplir le projet
féministe avec ses membres et les autres centres de femmes.